Voulez-vous effacer les recherches récentes ?

Toutes les recherches récentes seront supprimées

ADEPTE Verre

il y a 10 ans163 views

PARWEENrock

PARWEEN

Alors voilà, ça a débuté comme ça, trotter, trotter salé, voilà à quoi je m'employais tout entier pour guider ma carcasse bien dosée. Et d'un œil ma mignonne accuse et flashe mon ivresse qui, loin d'être consumée, longe encore et encore les trottoirs de Paris. Ah c'est sûr, ça transforme du beau mirage lumineux en grenier affreux et elle au milieu, raide, empruntée au pire magistrat des mœurs. Ah pas croyable comme tout fini par s'égosiller de mal chance, même quand on s'aime depuis tant d’années. Voilà qu'elle fait trembler son pas qui flanche, qui dégringole de honte, et moi devant, tout bien devant, en marinier sans boussole qui, le nez morveux dans l'écume, voit mille fantastiques autour de lui. Voilà à quelle splendeur j'aurais dîné si ma mignonne n'avait pas le frein si long. C'est ainsi qu'en mâchant la crasse et la grâce, Verre s'échoua, d'un coup, dans moi et pourtant bien dehors celui-là. Dehors, sur l'autre trottoir, Verre trônait bien seul sur le rebord d'une fenêtre, comme bien heureux d'être sans propriétaire. Vide il était et pourtant si prompt à vous emmener bien loin du maintenant ici. C'était donc Verre qui m'appelait à tout abandonner, non pour le remplir, ah non, mais pour bien cesser de s'empoisonner avec la dernière de la classe, c'était des piles et faces interminables, et tout rien que pour moi, là, pas de doute, c'est l'évènement de les rennes blancs.

Signaler cette vidéo

Quel est le problème ?

Intégrer la vidéo

ADEPTE Verre
Lecture auto
<iframe frameborder="0" width="480" height="270" src="https://www.dailymotion.com/embed/video/x8klju" allowfullscreen allow="autoplay"></iframe>
Intégrer la vidéo à votre site avec le code d'intégration ci-dessus