il y a 2 mois

Jason Momoa steward surprise de ce vol pour Hawaï

LeHuffPost
LeHuffPost
INSOLITE - Il y avait un steward un peu particulier dans le vol Los Angeles-Honolulu le 31 juillet dernier. Un certain Jason Momoa a piégé les passagers, comme vous pouvez le voir dans notre vidéo en tête d’article.

La star d’Aquaman a distribué des bouteilles d’eau à bord en poussant dans les allées le traditionnel chariot des hôtesses de l’air. Une surprise qui a fait le bonheur des passagers du vol, médusés au moment d’être servis par le colosse d’1m93 pour un peu plus de 100 kilos.

Sur TikTok, cette utilisatrice a partagé la vidéo enregistrée par sa tante qui était dans le fameux vol. Elle culminait déjà à plus de quatre millions de vues au moment où nous écrivons ces lignes.


« Mettre fin au plastique à usage unique »
Derrière la présence de Jason Momoa dans cet avion, une opération de communication savamment orchestrée par l’acteur, également homme d’affaires. Ce dernier a lancé en 2019 « Mananalu », une marque d’eau dont les bouteilles sont en aluminium recyclable.

Sa société s’est associée il y a quelques semaines avec la compagnie aérienne Hawaiian Airlines, avec laquelle il voyageait.

« Je vous suis reconnaissant de votre soutien et c’est un honneur pour Hawaiian Airlines d’être la première compagnie aérienne à s’associer à Mananalu. Nous sommes en mission pour mettre fin au plastique à usage unique», a-t-il commenté sur son compte Instagram, précisant qu’en deux mois, 35.000 bouteilles en aluminium avaient été distribuées dans les avions de cette compagnie aérienne.

Par ailleurs, Jason Momoa s’est engagé à repêcher une bouteille en plastique dans les océans pour chaque bouteille Mananalu vendue. Il a pour ambition d’en ramasser trois millions d’ici la fin de l’année. « N’arrêtez pas de faire des vagues pour sauver notre belle planète », a conclu l’acteur, lui-même originaire d’Hawaï.

La frénésie du plastique
La consommation de bouteilles en plastique est un véritable fléau. 89 milliards de bouteilles plastiques sont vendues chaque année dans le monde et entre 19 millions et 23 millions de tonnes de plastiques arrivent chaque année dans les eaux de la planète, dont une bonne partie finissent en mer, selon les estimations de la WWF. Le nombre des microplastiques devrait y doubler d’ici à 2050 selon l’ONG qui œuvre pour préserver les espèces sauvages.

Vidéos à découvrir

Vidéos à découvrir