Recherche
Bibliothèque
Se connecter
Regarder en plein écran
il y a 7 jours

Joe Biden a annoncé cette nuit la mort du chef d'Al-Qaida, l'Egyptien Ayman al-Zawahiri, tué dans la nuit de samedi à dimanche en Afghanistan par une frappe de drone

Jeanmarcmorandini.com
Jeanmarcmorandini.com
Joe Biden a annoncé cette nuit la mort du chef d'Al-Qaida, l'Egyptien Ayman al-Zawahiri, tué dans la nuit de samedi à dimanche en Afghanistan par une frappe de drone, nouveau coup porté à l'organisation terroriste ennemie jurée des Etats-Unis. «Samedi, sur mes ordres, les Etats-Unis ont mené à bien une frappe aérienne sur Kaboul, en Aghanistan, qui a tué l'émir d'Al-Qaida, Ayman al-Zawahiri», a lancé le président américain, qui s'exprimait depuis la Maison Blanche. «Justice a été rendue et ce dirigeant terroriste n'est plus», a ajouté Joe Biden.

Ayman al-Zawahiri était l'un des terroristes les plus recherchés au monde et les États-Unis promettaient 25 millions de dollars pour tout renseignement permettant de le retrouver. Il avait pris la tête de la nébuleuse djihadiste en 2011, après la mort d'Oussama Ben Laden, tué par un commando américain au Pakistan.

La cible de l'"opération antiterroriste réussie" en Afghanistan annoncée lundi par un haut responsable américain était le chef d'Al-Qaïda, Ayman al-Zawahiri, tué au cours du week-end lors d'une frappe de drone, selon les médias américains. Zawahiri avait pris la tête de l'organisation terroriste après la mort d'Oussama Ben Laden en 2011.

Vidéos à découvrir

Vidéos à découvrir