il y a 14 ans

Le stress : définition, enjeux politiques, organisationnels

clubstrategies
Le mardi 25 novembre, le Club Stratégies recevait Yves Clot, titulaire de la Chaire de psychologie du travail du CNAM, directeur du CRTD (Centre de Recherche sur le Travail et le Développement) et auteur de l’ouvrage Travail et pouvoir d’agir (Editions PUF, avril 2008).

Dans cet extrait (06:09), Yves Clot s'attache à la définition du mot « stress » un mot-valise qui pour lui... " sert à tout dire ".

Une définition dominante, inscrite aujourd'hui dans un accord européen, tend à faire consensus : le stress « c’est lorsqu’un salarié ne réussit pas à faire face aux exigences et aux attentes que l’organisation du travail a envers lui ». Avec une hypothèse sous-jacente à cette définition : des « opérateurs », sujets, travailleurs qui sont « trop petits » pour les organisations qui ont envers eux des exigences, pour lesquelles ils n’auraient ni les capacités, ni les ressources.

L’État, les organisations d’employeurs et l’ensemble des organisations syndicales, se sont engagés sur cette définition qui devrait aboutir à l'été 2009, suite à l'impulsion donnée par Xavier Bertrand, suivant en cela la première préconisation du rapport Légeron/Nasse, à la création d'un " indicateur global de stress " qui à n'en pas douter sera à l'origine d'une prolifération d'opérations de prévention et de traitement.

Yves Clot prend ici sans la récuser le contrepied de cette définition : et si jamais c'était les organisations du travail qui étaient trop petites pour les individus trop à l’étroit dans des organisations du travail qui ne leur donnent pas les ressources pour arriver à faire le travail tel qu’il devrait être fait ?

Cette intervention fait actuellement l'objet d'un montage et donnera lieu à l'édition d'une vidéo, disponible pour nos adhérents sur notre site Internet www.leclub.org

Vidéos à découvrir

Vidéos à découvrir