Recherche
Bibliothèque
Se connecter
Regarder en plein écran
il y a 2 mois

Anniversaire de la mort du général De Gaulle : Jean Castex lance l’hommage, toute...

Allo Trends & Fun
Allo Trends & Fun
Anniversaire de la mort du général De Gaulle : Jean Castex lance l’hommage, toute la...
Le Premier ministre, Jean Castex, a lancé ce mardi en fin de matinée le début de la cérémonie d’homme à Charles de Gaulle. Présent sur la tombe du général à Colombey-les-Deux-Églises, à l’occasion du 51ème anniversaire de la mort de l’ancien président, le Premier ministre s’est auparavant rendu à la mairie de cette petite commune de Haute-Marne avant un dépôt de gerbe et une minute de silence au cimetière où est enterré l’ancien président de la République.Jean Castex s’est ensuite rendu au pied de la monumentale croix de Lorraine qui domine le village. Pour ce déplacement symbolique, est qui prend en sens tout particulier en cette période de précampagne présidentielle, le chef du gouvernement est accompagné de la ministre déléguée chargée des Anciens combattants, Geneviève Darrieussecq, et de la secrétaire d’Etat chargée de la Biodiversité, Bérangère Abba.Présidentielle 2022 oblige, ce traditionnel rendez-vous de la droite française est devenu cette année le rendez-vous de nombreux candidats à l’Elysée. Car quel que soit leur bord politique, ils se revendiquent du gaullisme… De nombreux responsables politiques sont ainsi attendus à Colombey, dont le président de LR, Christian Jacob, entouré des candidats à la candidature LR pour la présidentielle.Ancien membre du parti Les Républicains, M. Castex a toujours revendiqué une filiation avec son illustre prédécesseur. « Je suis un gaulliste social », avait-il lancé au soir de sa nomination à Matignon, en juillet 2020, lors de sa première intervention télévisée.De son côté, lors d’un déplacement à Courseulles-sur-Mer (Calvados), Marine Le Pen a notamment déclaré que le général De Gaulle « nous transmet l’espoir de reconstruire » la France. Le général de Gaulle, « c’est celui qui porte l’espérance pour la France », et « nous transmet la force de reconstruire en quelque sorte la France comme nous souhaiterions, qu’elle soit libre, souveraine, indépendante, puissante » a aussi estimé la candidate RN, après avoir déposé une gerbe devant la Croix de Lorraine, symbole de la résistance.

Vidéos à découvrir

Vidéos à découvrir