Recherche
Bibliothèque
Se connecter
Regarder en plein écran
le mois dernier

“J’ai eu très très peur : Guillaume Canet fait de poignantes confidences sur la...

Allo Trends & Fun
Allo Trends & Fun
“J’ai eu très très peur : Guillaume Canet fait de poignantes confidences sur la...
Depuis plusieurs mois, Guillaume Canet est sur tous les fronts. Ce samedi 23 octobre 2021, le réalisateur était l’invité exceptionnel de Clique pour promouvoir son nouveau long-métrage intitulé Lui. Sans fard, l’acteur s’est livré sur son rapport à la masculinité. “Guillaume, un comédien sait pleurer sur commande. Est-ce que dans la vie, c’est plus facile quand on est un homme ?”, s’est alors interrogé Mouloud Achour. Face caméra, le réalisateur des Petits Mouchoirs s’est remémoré la naissance de son fils Marcel en 2011 qui l’a énormément ému.“Moi je n’ai pas pleuré pendant très longtemps en fait”, a analysé Guillaume Canet. “J’ai pleuré le jour de la naissance de mon fils parce que j’ai eu très très peur”. Sur le plateau de Clique, le papa de Louise s’est refusé à se livrer quant à son inquiétude. Néanmoins, son ressenti témoignait surtout de “sa peur” mais aussi de son “bonheur”. Au cours de l’entretien, le comédien a aussi affirmé qu’il avait grandi au sein d’une “famille” qui n’exprimait pas tellement “ses émotions”. “On ne dit pas qu’on s’aime”, a ajouté le compagnon de Marion Cotillard et de souligner : “Ça a changé depuis. Depuis un certain temps, on s’est dit ‘je t’aime” dans la famille, mais ce n’était pas quelque chose qui existait vraiment”.En véritable papa poule, Guillaume Canet pousse aujourd’hui ses enfants à exprimer les leurs. “C’est tellement bon de pleurer (...)”, a-t-il ajouté. “On leur dit à quel point c’est important de pleurer s’ils ont besoin de pleurer, de lâcher et de laisser sortir ce qu’ils ont à laisser sortir, d’en parler avec eux évidemment. On essaie évidemment de ne pas reproduire le même schéma”, a ainsi conclu la star avec philosophie.À voir aussi : N.B

Vidéos à découvrir

Vidéos à découvrir