Recherche
Bibliothèque
Se connecter
Regarder en plein écran
il y a 2 mois

17 octobre 1961: le témoignage de l'un des derniers survivants du massacre

L'Humanité
L'Humanité
Saïd Abtout, 91 ans, est l’un des derniers survivants du massacre du 17 octobre 1961, à Paris, perpétré alors que les Algériens de la région parisienne étaient appelés par le FLN à descendre pacifiquement dans la rue, contre le couvre-feu qui leur est exclusivement imposé à l’époque.

Les manifestants, présents à la fois pour protester contre ce couvre-feu, mais aussi pour témoigner leur solidarité aux Algériens se battant au pays pour l’indépendance, se heurtent à une répression policière sanglante. La police, sur les ordres de Maurice Papon, frappe à coups de matraques, tire des coups de feu, et jette à la Seine nombre de manifestants, faisant près de 300 morts.

L’Humanité s’est longuement entretenue avec Saïd Abtout, qui revient sur les lieux du massacre, au pont Saint-Michel de Paris, et nous raconte l’horreur de ce triste jour, 60 ans après l’événement.

Rencontre avec un grand homme, qui a connu mille vies en une, qu'il évoque en détail dans cet entretien à l'Humanité.

SUIVEZ L'HUMANITÉ !
Retrouvez tous nos articles sur https://www.humanite.fr/
Notre page Facebook https://fr-fr.facebook.com/humanite.fr/
L'Humanité est aussi sur Twitter https://twitter.com/humanite_fr

Vidéos à découvrir

Vidéos à découvrir