Recherche
Bibliothèque
Se connecter
Regarder en plein écran
le mois dernier

Bill Clinton : l’ancien président hospitalisé en urgence après une infection du sang

Allo Trends & Fun
Allo Trends & Fun
Bill Clinton : l’ancien président hospitalisé en urgence après une infection du sang
Comme le rapporte la chaîne américaine CNN, l’ancien président des Etats-Unis Bill Clinton a été hospitalisé en urgence mardi 12 octobre à cause d’une infection du sang. Âgé de 75 ans, le démocrate a été admis en soins intensifs au Centre médical Irvine de l’Université de Californie. Dans un communiqué publié sur Twitter, sa porte-parole Angel Urena a rapidement donné des nouvelles rassurantes. “Mardi soir, le président Clinton a été admis au centre médical UCI pour être soigné pour une infection non liée au Covid. Il se rétablit, il est de bonne humeur et est incroyablement reconnaissant envers les médecins, les infirmières et le personnel qui lui ont prodigué d'excellents soins”, a-t-on pu lire.Comme l’ont également précisé les médecins dans un communiqué, Bill Clinton a été hospitalisé “pour être suivi de près”. Des antibiotiques lui ont été administrés par perfusion. “Il reste à l'hôpital pour un suivi constant”, ont-ils indiqué. Sous surveillance depuis deux jours, l’époux d’Hillary Clinton “réagit très bien au traitement”. “L'équipe médicale basée en Californie est en communication constante avec l'équipe médicale du président basée à New York, y compris son cardiologue. Nous espérons qu'il rentrera bientôt chez lui”, ont-ils indiqué.Comme expliqué par Sanjay Gupta, le correspondant médical de CNN, Bill Clinton a contracté cette septicémie à la suite d’une infection urinaire qui s’est propagée dans son organisme. Se sentant fatigué lors de sa venue en Californie, l’ancien président s’est rendu de lui-même jusqu’à l’hôpital. Son épouse et ancienne candidate à la Maison Blanche était à ses côtés en Californie lorsqu’il a été admis à l’hôpital. Pour l’instant, Hillary Clinton n’a pas souhaité commenter cette hospitalisation. Comme précisé par le Sun, lorsque cette infection n’est pas traitée rapidement, celle-ci peut endommager l’ensemble des tissus du corps, provoquer une défaillance des organes et causer la mort du malade. Ce n’est pas la première fois que Bill Clinton est hospitalisé en urgence. En 2004, trois ans après avoir quitté la Maison Blanche, il a subi un quadruple pontage coronarien, à cause de quatre artères bouchées. En 2010, il a subi une angioplastie, afin de rétablir sa circulation artérielle.

Vidéos à découvrir

Vidéos à découvrir