Recherche
Bibliothèque
Se connecter
Regarder en plein écran
il y a 2 mois

« Nous nous sommes détruits » : Ophélie Winter revient sur sa relation...

Pause Fun
Pause Fun
« Nous nous sommes détruits » : Ophélie Winter revient sur sa relation compliquée...
Dans son livre Résilience, Ophélie Winter revient sur sa rencontre avec le rappeur MC Solaar. Un homme qu'elle a profondément aimé, mais avec lequel elle a fini par se détruire au fil des années. Victime de nombreuses rumeurs - certains la disaient ruinée, d'autres vivant dans la rue - , Ophélie Winter a choisi de donner sa version. Dans son livre autobiographique Résilience, paru ce 2 juin, elle revient sur ses derniers mois passés en Autriche, dans un chalet isolé du reste du monde. Elle y retrace également le fil de sa carrière, de ses débuts au sommet de sa gloire en 1995, avec le tube Dieu m'a donné la foi. Sans compter sur sa vie sentimentale. Véritable sex-symbol des années 90, elle avait un temps partagé la vie du chanteur américain Prince, avant de tomber sous le charme d'un artiste français, le rappeur MC Solaar. Un homme avec lequel elle a vécu une histoire passionnée de 1995 à 2000, et qu'elle décrit volontiers comme son âme soeur. Mais cet amour trop intense a semble-t-il eu raison de leur couple. C'est du moins ce qu'analyse la star dans son ouvrage, dont le magazine Ici Paris dévoile les bonnes feuilles.Dans son livre, Ophélie Winter explique être tombée sous le charme de MC Solaar car il était à mille lieux "du cliché du rappeur des cités". "Doux et érudit", il lui a immédiatement tapé dans l'oeil. A tel point que la chanteuse se souvient d'avoir vécu "un coup de foudre version Hollywood". "Je n'avais encore jamais vécu une histoire aussi exaltante, fusionnelle, torturée, auprès d'un homme que je considérais comme mon âme soeur. Contrairement à Prince, il était de ma génération et ne se posait pas en mentor. Nos rapports étaient d'égal à égal", explique-t-elle dans son ouvrage.Fous amoureux l'un de l'autre, Ophélie Winter et MC Solaar avaient de grands projets ensemble. Ils avaient même acheté "une maison ayant appartenue à Charles Aznavour", en banlieue ouest. Mais à trop vouloir entretenir la flamme, ils ont fini par la perdre complètement. "J'ai vécu avec lui une relation de tous les extrêmes (...) A force de vouloir la faire perdurer à tout prix, nous nous sommes détruits l'un l'autre", regrette l'ancienne vedette du Hit Machine. Toutes les bonnes choses ont une fin...

Vidéos à découvrir

Vidéos à découvrir