Recherche
Bibliothèque
Se connecter
Regarder en plein écran
il y a 2 mois|22 vues

Jean-Pierre Pernaut : Cette habitude qu'il avait lorsqu'il était critiqué par son...

Pause Fun
Pause Fun
Jean-Pierre Pernaut : Cette habitude qu'il avait lorsqu'il était critiqué par son...
Du haut de ses 80 ans, Étienne Mougeotte est une encyclopédie de souvenirs et moments forts, vécus au cours de sa longue carrière. Une bonne partie de sa vie professionnelle s'est retrouvée dans son autobiographie intitulé Pouvoirs. L’ancien vice-président du groupe TF1 et directeur d’antenne de la chaîne privée de 1987 à 2007, a dévoilé cet ouvrage, co-écrit avec Jean-Michel Salvator (directeur des rédactions du Parisien- Aujourd'hui en France) dans lequel se trouve des anecdotes aussi croustillantes les unes que les autres qui plairont aux lecteurs. Le Parisien a diffusé quelques extraits.Plusieurs personnalités ont été citées comme Jean-Pierre Pernaut à qui il a dit le jour de sa nomination en février 1988 : "Je sais que tu es picard, que tu habites Amiens et que tu t’intéresses à la vie des gens. Si tu réussis, tu seras peut-être encore là dans vingt-cinq ans".Celui qui a été remplacé par Marie-Sophie Lacarrau le 4 janvier dernier à la tête du JT de 13 heures eu droit à quelques compliments. Son "excellente vision de l'information populaire et provinciale" a été mise en lumière. Cependant JPP a été défini comme le journaliste "le plus compliqué" de la chaîne. "Lorsque je lui fais une remarque ou une critique, il se justifie tout le temps", a-t-il écrit.Dans Pouvoirs, Étienne Mougeotte a parlé de Vincent Lagaf’ comme un animateur "à fleur de peau" et "incontrôlable". Il a également fait part d'une confidence autour du casting de la première saison de la Star Ac' qui a permis à la chanteuse Jenifer de se révéler."Nous cherchons seize candidats. Nous avons assez vite notre compte, mais il nous en manque une. Nous devons départager une hôtesse de l’air et la future Jenifer, qui remportera la première saison. Stéphane Courbit (le producteur, ndlr) est pour l’hôtesse de l’air, moi pour Jenifer. Pascal Nègre (l'ancien PDG d'Universal qui signait l'album du vainqueur, ndlr) tranche en ma faveur : 'Elle chante faux, mais elle bouge bien !'" La Rédaction