Recherche
Bibliothèque
Se connecter
Regarder en plein écran
avant-hier|204 vues

Vélos à Paris, détracteurs et coûts erronés | 15/10/2020 | Désintox | ARTE

Désintox - Arte
Désintox - Arte
Retrouvez Désintox du lundi au jeudi, dans l'émission 28 minutes, à 20h sur Arte.
Sur Facebook : https://www.facebook.com/28minutes/
Sur YouTube : https://www.youtube.com/user/28minutesARTE
Sur instagram : https://www.instagram.com/artedesintox/
Sur le site d'Arte : https://www.arte.tv/fr/videos/RC-014077/28-minutes/RC-016371/desintox/

Le “plan vélo” à Paris coûte trop cher par rapport au nombre de cyclistes, selon les détracteurs d’Anne Hidalgo. À la pointe du combat contre la multitude de pistes cyclables qui empêcheraient les voitures de rouler : l’association 40 millions d'automobilistes !

« Le budget plan vélo rien que pour @Paris est estimé à 150 millions d'€ ! En moyenne (quand il fait beau), il y a 6 500 cyclistes/jour. @Anne_Hidalgo a donc investi 23 000 € par cycliste ! », tweete son président Pierre Chasseray.

L'estimation est pour le moins erronée! S’il est difficile de calculer le nombre de personnes qui empruntent chaque jour les pistes cyclables, des dizaines de capteurs installés un peu partout dans la ville permettent d’observer le nombre de trajets réalisés. Ainsi, la première semaine d'octobre, plus de 10 000 vélos sont passés chaque jour boulevard Sébastopol, la piste la plus empruntée en ce moment. On ne peut évidemment pas additionner tous les passages devant chaque capteur, puisqu'un même cycliste peut passer devant plusieurs compteurs. Mais on constate au moins une chose : dans tout Paris, les déplacements augmentent. De 66% par exemple entre la première semaine de septembre 2019 et celle de 2020.

Par ailleurs, le service Vélib, revendique plus de 150 000 trajets par jour. Et près de 65 000 personnes ont pris un vélib chaque jour le mois dernier. Les seules locations quotidiennes de Vélib représentent donc déjà dix fois plus que l'estimation de Pierre Chasseray.

Contacté, Pierre Chasseray reconnaît avoir tiré l'estimation de son chapeau mais persiste et va jusqu'à accuser la mairie de Paris de falsifier ses données. Mais, là encore, sans donner aucune preuve de ses assertions...
Plus sur
Vidéos à découvrir