il y a 2 ans

Que devient la démocratie à Hongkong ?

Le Monde
Le Monde
Que devient la démocratie à Hongkong ? Près de trois mois après l’entrée en vigueur d’une loi de sécurité nationale imposée par Pékin, les militants prodémocratie s’inquiètent d’un virage liberticide. Joshua Wong, figure publique du mouvement, est l’un d’eux. A 23 ans, il a déjà connu deux passages en prison et affirme aujourd’hui : « Toutes les nuits, quand je m’endors, je me demande si je vais être arrêté ou non. »

Depuis l’entrée en vigueur le 30 juin 2020 de la loi sur la sécurité nationale, la peur se fait plus forte. « On court le risque d’être extradé en Chine et de devoir passer notre vie en prison à Pékin. Personne ne peut être prêt pour affronter ça, mais il est encore trop tôt pour avoir des regrets et arrêter notre résistance », affirme Joshua Wong.

Début septembre, après de nombreux appels à manifester contre la loi de sécurité nationale et le report des élections législatives à Hongkong, près de 300 personnes ont été arrêtées.