Coronavirus: dans le Golfe, les travailleurs immigrés "meurent seuls", loin des leurs
  • il y a 4 ans
Le corps d'un migrant indien mort du nouveau coronavirus loin de chez lui est conservé dans l'ambulance devant le crématorium hindou New Sonapur à Dubaï, au cas où un ami viendrait lui faire un dernier adieu. Avec la suspension des vols, l'une des mesures de précaution prises pour lutter contre la pandémie de Covid-19, les dépouilles ne peuvent pas être rapatriées. Elles sont incinérées ou enterrées au plus vite sur place.
Recommandée