Voulez-vous effacer les recherches récentes ?

Toutes les recherches récentes seront supprimées

Regarder en plein écran

Coronavirus : l'épidémie pourrait toucher 60 % de la population mondiale

Le Point Actu
Le Point Actu
avant-hier|305.1K vues
Le bilan de l'épidémie du nouveau coronavirus a franchi mardi 11 février la barre symbolique des 1 000 morts. Pour l'OMS, qui a dépêché une mission d'experts en Chine, le nombre croissant de cas de transmission hors de ce pays pourrait augurer d'une plus grande propagation de l'épidémie à travers le monde. Une inquiétude partagée par le professeur Gabriel Leung, épidémiologiste hongkongais spécialiste du 2019-nCoV, qui pense que le virus pourrait toucher près de 60 % de la population mondiale. « Nous ne voyons peut-être que la partie émergée de l'iceberg », s'était alarmé lundi 10 février le directeur général de l'OMS Tedros Adhanom Ghebreyesus. Une question taraude justement le professeur Leung : quelle est la taille et la forme de cet iceberg ? La plupart des experts s'accordent à dire que chaque personne infectée transmettrait le virus à environ 2,5 autres individus, ce qui équivaut à un « taux d'attaque » de 60 à 80 %. Gabriel Leung nuance tout de même. « Est-ce que 60 à 80 % de la population mondiale va être infectée ? Peut-être pas. Peut-être que cela se fera par vagues. Les experts doivent également savoir si les restrictions dans l'épicentre de Wuhan et d'autres villes ont réduit les infections.

Vidéos à découvrir