Voulez-vous effacer les recherches récentes ?

Toutes les recherches récentes seront supprimées

Regarder en plein écran

Adèle Haenel. « Immense respect pour ceux qui parlent » : Brigitte Macron apporte son soutien à l’actrice

KANGAI NEWS
KANGAI NEWS
avant-hier|126 vues
Brigitte Macron a apporté son soutien à l’actrice Adèle Haenel, qui accuse le réalisateur Christophe Ruggia d’agression sexuelle. La Première dame a salué le « courage », de « ceux qui parlent ».

Le parquet de Paris a annoncé, mercredi, l’ouverture d’une enquête préliminaire pour « agressions sexuelles sur mineur » et « harcèlement sexuel » contre Christophe Ruggia. Une décision qui fait suite aux accusations de l’actrice Adèle Haenel, qui a débuté avec le réalisateur en 2001 dans le film Les diables.

Et alors que les accusations de harcèlement et d’attouchements d’Adèle Haenel visant le réalisateur Christophe Ruggia ne cesse de susciter les réactions, Brigitte Macron a, à son tour, réagi jeudi soir devant des journalistes.

« Elle parle. Et tous ceux qui parlent ont du courage. Donc un immense respect pour ceux qui parlent. Maintenant, il faut voir la réponse apportée à ses messages, mais je veux lui dire toute notre solidarité, et véritablement cette reconnaissance de la parole qui est absolument essentielle, et notre reconnaissance, elle l’a », a déclaré la Première dame.

La comédienne de 30 ans a expliqué à Mediapart qu’elle n’envisageait pas de porter plainte contre celui qu’elle accuse d’actes qu’elle « considère clairement comme de la pédophilie et du harcèlement sexuel », entre ses 12 et 15 ans, et avec qui elle a tourné son premier film, « Les Diables ».
De son côté, Christophe Ruggia a reconnu mercredi l'« erreur » d’avoir joué avec l’actrice « les pygmalions », mais réfuté toute violence, tandis que la justice s’est saisie de cette affaire.

Vidéos à découvrir