Voulez-vous effacer les recherches récentes ?

Toutes les recherches récentes seront supprimées

Regarder en plein écran

Nutella boycotte Éric Zemmour en supprimant ses publicités avant les émissions du polémiste

KANGAI NEWS
KANGAI NEWS
il y a 9 jours|36.6K vues
Ferrero a décidé de boycotter Éric Zemmour à sa manière. Accusé par un internaute de cautionner les propos du polémiste, le groupe qui détient Nutella a fait savoir qu’il ne diffuserait plus aucun spot publicitaire pendant l’émission « Zemmour & Naulleau » sur Paris Première.

Pas de Nutella avant Éric Zemmour. L’entreprise italienne Ferrero, propriétaire de la célèbre marque de pâte à tartiner, a fait savoir qu’elle ne diffuserait plus de spot publicitaire pendant l’émission Zemmour & Naulleau, diffusée sur Paris Première. Par cette décision, la firme italienne prend ses distances avec le polémiste, condamné le 17 septembre dernier pour provocation à la haine raciale.

Ferrero interpellé par un collectif
Le 28 septembre dernier, Eric Zemmour s’en était pris aux immigrés et à l’islam dans un discours virulent prononcé en ouverture de la « convention de la droite », un rassemblement organisé à Paris par des proches de Marion Maréchal. Un discours qualifié de « nauséabond » par le Premier ministre, Edouard Philippe.

Dès le 3 octobre, l’entreprise Ferrero France avait été interpellée sur Twitter par les activistes du groupe Sleeping Giants, un collectif citoyen engagé dans une lutte « contre le financement du discours de haine ». « En passant vos pubs sur #ParisPremiere ce mercredi 2/10 pendant l’émission de #Zemmour, vous le cautionnez et le financez », accusait le collectif.