Martine Landry, militante Amnesty, risque 5 ans de prison

il y a 4 ans
"Je m'appelle Martine Landry, j'ai 73 ans. Je risque de la prison parce que j'ai aidé deux jeunes mineurs étrangers"

Hugo Clément et Clément Brelet ont rencontré cette militante d'Amnesty International France, qui risque 5 ans de prison pour "délit de solidarité"

Recommandée