il y a 14 ans

Christian Vanneste blanchi par la cour de Cassation

Paris, 12 nov 2008 (AFP) - La Cour de cassation a blanchi mercredi le député UMP du Nord Christian Vanneste et annulé sa condamnation pour injure envers la communauté homosexuelle, estimant qu’il n’avait pas dépassé les limites de la liberté d’expression.
Le député UMP du Nord Christian Vanneste a dit aujourd’hui qu’il “regrette” d’avoir qualifié l’homosexualité d’”inférieure”, tout en se félicitant que la Cour de cassation ait annulé sa condamnation pour injure envers la communauté homosexuelle.

“Je regrette le mot +inférieure+. Il y a eu une maladresse, je voulais dire: +l’homosexualité c’est moins bien parce que ça ne peut pas être universalisée, tout le monde ne peut pas être homosexuel, sinon la société serait mal partie+”, a expliqué M. Vanneste, au côté de ses collègues Jacques Myard (Yvelines) et Jacques Remiller (Isère) qui l’ont “toujours soutenu”.

Lors d’une conférence de presse, M. Vanneste a cité le Pape Benoît XVI: “on peut juger des comportements, on n’a pas à juger des personnes”.

Le député du Nord s’est dit “extrêmement satisfait” de l’arrêt de la Cour de cassation, “car ce qui était mis en cause, c’était la liberté d’expression”. “Le parlementaire, c’est le tribun du peuple, celui qui peut parler au nom des autres, alors qu’on l’empêche de parler, lui, c’est complètement anti-démocratique !”, a insisté le député UMP.

C'est dans ce contexte que Notre Député était l'invité ce mercredi 12 novembre à 22h15 de Karl Zero sur BFM TV

Vidéos à découvrir

Vidéos à découvrir