Voulez-vous effacer les recherches récentes ?

Toutes les recherches récentes seront supprimées

Regarder en plein écran

La maison de Latifa Ibn Ziaten taguée avec des menaces et des insultes pro-Merah

KANGAI NEWS
KANGAI NEWS
il y a 18 jours|48 vues
La maison de Latifa Ibn Ziaten, mère de la première victime du djihadiste Mohammed Merah, a été taguée dans la nuit de dimanche à lundi. Des menaces et des insultes contre celle qui est devenu un symbole de la lutte contre la radicalisation. La police s’est rendue sur place.

Le domicile de Latifa Ibn Ziaten, la mère d’une des victimes de Mohamed Merah, a été tagué dans la nuit de dimanche à lundi près de Rouen avec des menaces, des insultes et des inscriptions à la gloire du tueur djihadiste.

La police s’est rendue sur place dans la matinée pour constater les faits.

« En me réveillant ce matin, c’est sous le choc que j’ai découvert ces tags sur les murs de ma maison. Une nouvelle fois, je suis prise pour cible. J’ai déposé plainte. J’espère que les coupables seront retrouvés et punis de leur acte haineux », a tweeté Mme Ibn Ziaten.

« Ma cliente ne se sent pas en sécurité, elle est choquée et bouleversée, c’est le retour de la haine en France », a déclaré Me Samia Maktouf, qui va déposer plainte pour « apologie du terrorisme, menaces de mort et violation de domicile » auprès de la section antiterroriste du parquet de Paris.

« Je saisis le ministère de l’Intérieur en raison de cette menace grave pour demander que sa garde soit étendue à l’intérieur de son domicile et pas seulement quand elle se déplace », a ajouté l’avocate.

Vidéos à découvrir