Voulez-vous effacer les recherches récentes ?

Toutes les recherches récentes seront supprimées

Regarder en plein écran

Affaire Vincent Lambert. Le Conseil d’État confirme la décision d’arrêter les soins

KANGAI NEWS
KANGAI NEWS
il y a 2 mois|411 vues
Le Conseil d’État valide à nouveau mercredi l’arrêt des soins de Vincent Lambert, patient tétraplégique dans un état végétatif depuis dix ans.

Faut-il arrêter les soins de Vincent Lambert, tétraplégique dans un état végétatif depuis dix ans ? Saisi une nouvelle fois, le Conseil d’État a confirmé mercredi 24 avril sa décision prise en 2014.

La plus haute juridiction administrative a validé sa jurisprudence, en faveur de l’arrêt des soins dans la décision « la plus difficile qu’ait eu à rendre le Conseil d’État ces 50 dernières années », selon son ancien vice-président, s’est de nouveau penchée sur cette affaire devenue emblématique du débat sur la fin de vie en France.

Hospitalisé dans l’unité de soins palliatifs du CHU de Reims, Vincent Lambert, un ancien infirmier de 42 ans, souffre de lésions cérébrales « irréversibles », selon les médecins, depuis un accident de la route en 2008. Cloué sur un lit d’hôpital depuis dix ans, il n’est pas relié à une machine pour respirer mais son état, selon ses médecins actuels, se dégrade lentement, sans aucun espoir d’une quelconque amélioration.

Pour ses parents, catholiques traditionalistes, il « n’est pas en fin de vie » et doit « être stimulé ». Pour son épouse Rachel, il faut le laisser partir, pour « respecter sa volonté ».

Vidéos à découvrir