Voulez-vous effacer les recherches récentes ?

Toutes les recherches récentes seront supprimées

Regarder en plein écran

Prison bloquée à Condé-sur-Sarthe. Deux détenus saisissent la justice, ils sont déboutés

KANGAI NEWS
KANGAI NEWS
il y a 3 mois|2 vues
Le blocage de la prison de Condé-sur-Sarthe, entraîné par l’agression terroriste dont ont été victimes deux surveillants le mardi 5 mars 2019, a poussé deux détenus à saisir le tribunal administratif de Caen sur leurs « mauvaises » conditions de détention. Leur requête a été rejetée ce jeudi 14 mars.

Le tribunal administratif de Caen a rejeté, ce jeudi 14 mars 2019, les demandes de deux détenus du centre pénitentiaire de Condé-sur-Sarthe (Orne). Ils demandaient au ministère de la Justice de prendre les mesures nécessaires au rétablissement des conditions de détention normales.

Ces requêtes ont été examinées en référé (procédure d’urgence), mercredi 13 mars, dans le cadre du blocage du centre pénitentiaire, après l’agression terroriste dont ont été victimes deux surveillants le 5 mars 2019.

Les deux détenus pointaient du doigt « les conditions de détention particulièrement dégradées » pour la centaine de détenus depuis la mise en place du blocage.

Le juge des référés a considéré que « la dégradation des conditions de détention (confinement permanent, interruption des parloirs, des promenades…), n’était pas d’une gravité suffisante pour constituer une atteinte grave et manifestement illégale à la liberté fondamentale ». Il a aussi estimé que « l’autorité ministérielle avait mis en œuvre les mesures raisonnablement possibles dans cette situation exceptionnelle ».

Vidéos à découvrir