Voulez-vous effacer les recherches récentes ?

Toutes les recherches récentes seront supprimées

Regarder en plein écran

kemi seba invité par des représentants de groupe skinhead

No Pasaran
il y a 11 ans|3.5K vues
Au point qu'une note confidentielle leur a été consacrée. Baptisée la « Droite socialiste », cette faction de la droite « ultra » est composée d'un noyau dur d'une vingtaine de « cadres » essayant de conclure des alliances avec les déçus du Front national, les exclus des supporteurs du PSG ultras du Kop Boulogne ainsi que les bandes skinheads de la région parisienne.

Au début du mois enfin, trois néonazis d'un groupuscule Nomad 88 (88, comme deux fois la huitième lettre de l'alphabet pour « Heil Hitler »), soupçonnés de jouer les gros bras de la Droite socialiste, ont été mis en examen à Évry pour « tentative d'assassinat » et « appartenance à un groupement armé ».

Ils venaient de tirer 35 balles de fusil-mitrailleur dans les rues de Brétigny-sur-Orge (Essonne) lors d'un raid punitif aux motifs obscurs. En perquisition, les enquêteurs avaient retrouvé des stocks d'armes de guerre et de munitions ainsi que de la littérature d'extrême droite, dont Mein Kampf. « Nous avons franchi un cap qui nous alerte », convient un haut responsable de Renseignements généraux.

Les pa­trouilles de la Préfecture de police ont interpellé, notamment dans le XIe arrondissement, des groupes de skinheads qui poursuivaient gauchistes et arabes en multipliant les saluts nazis.

http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2008/06/27/01016-20080627ARTFIG00659-la-droite-ultra-dans-le-collimateur-des-rg-.php