Voulez-vous effacer les recherches récentes ?

Toutes les recherches récentes seront supprimées

Regarder en plein écran

Commémorations de Achoura à Nabatieh - OLJ

L'Orient - Le Jour
L'Orient - Le Jour
il y a 6 mois|4 vues
Nabatieh (Liban-Sud). 7h30, le 6 décembre 2011. Les premiers fidèles arrivent sur l'esplanade de la Husseiniyeh. Le soleil est levé et l'imam a commencé à raconter la mort de Hussein, petit-fils du prophète et troisième imam du chiisme, tué en 680 par les troupes du calife omeyyade Yazid à Kerbala (actuel Irak). Les chiites s'apprêtent à commémorer Achoura, le 10e jour du mois musulman de Muharram, une des dates les plus sacrées de cette branche de l'islam.

Avec une épée, des hommes font un trou dans un morceau de drap blanc pour y passer la tête. Le premier à verser son sang pour l'imam martyr Hussein est un enfant. Un léger coup de rasoir sur sa tête, et quelques gouttes de sang se mettent à couler.

Derrière l'enfant, des centaines d'hommes attendent leur tour. Une fois blessés, les hommes commencent à tourner autour de la place de la ville, en se frappant la tête pour faire couler le sang, en criant les noms de Hussein et de Ali.

Au centre de la place, se rejoue, comme chaque année la bataille de Kerbala, élément fondateur de la séparation du chiisme vis-à-vis du sunnisme. Reportage en images.