Voulez-vous effacer les recherches récentes ?

Toutes les recherches récentes seront supprimées

Regarder en plein écran

Portrait de Mike Horn, aventurier et écolo

90environnement
90environnement
il y a 4 mois|88.3K vues
Né en 1966 à Johannesburg (en Afrique du Sud), Mike Horn développe rapidement un goût pour le sport. Cette passion lui a probablement été transmise par son père, ancien joueur professionnel de rugby puis professeur de sport. De la France au Groenland, en passant par le Pérou ou l'Himalaya, Mike Horn est considéré comme l'un des plus grands explorateurs modernes. En 1995, il réalise le record du monde de descente de la plus haute chute d'eau (22 mètres) avec un hydrospeed, au Costa Rica. Sa première grande expédition a eu lieu deux ans plus tard : il part seul, durant six mois, pour traverser l'Amérique du sud et faire la descente de l'Amazonie. Le projet suivant, en 1999, est ambitieux : Horn veut faire le tour du monde en suivant la ligne de l'équateur ! Depuis, il multiplie les expéditions, toutes aussi spectaculaires les unes que les autres ! Mais au-delà du simple désir d'aventures, Mike Horn se bat pour une cause : l'environnement !
"Ma passion c’est l’écologie, mais j’ai choisi d’en parler par le biais de l’aventure. […] Ma condition d’aventurier fait de moi un témoin direct de ce changement. Les politiques n’ont pas cette légitimité." Mike Horn, dans une interview pour National Geographic
L'aventurier souhaite également sensibiliser les jeunes sur l'écologie. Pour se faire, il n'a pas hésité à monter un projet d'expéditions («Pangaea») aux côtés de jeunes âgés entre 15 et 20 ans, entre 2008 et 2012.