Recherche
Bibliothèque
Se connecter
Regarder en plein écran
il y a 4 ans

En mémoire à Ben Ramos

Quinoaction
Le mardi 6 novembre à 22h30, Benjamin T. Ramos Jr., grand défenseur des droits des paysan.ne.s sans terre aux Philippines, a été assassiné en pleine rue à 22h30 à Kabankalan sur l’île de Negros aux Philippines.
Il est le 34e avocat assassiné depuis l’arrivée de Duterte au pouvoir, il y a 2 ans. Les avocats, activistes défenseurs des Droits Humains ainsi que les petits agriculteurs, sont, de très longue date, victimes de persécutions, diffamations, arrestations et exécutions, tout particulièrement aux Philippines.

Ben Ramos était membre fondateur et directeur exécutif de l’ONG Paghida-Kauswagan Development Group, Inc. (PDG), basée à Kabankalan ; ONG qui, depuis 1986, soutient les secteurs pauvres et marginalisés du sud de l’île de Negros.

Il était l’un des avocats pro deo qui s’occupait des litiges liés à la terre pour les travailleurs de la canne à sucre, les petits agriculteurs et les pêcheurs.

En tant qu’avocat dévoué, il avait étendu ses services gratuits aux secteurs ruraux les plus pauvres de toute l’île de Negros dans le but de faire valoir leurs droits fondamentaux, leurs droits à la terre et à la nourriture.

Ben Ramos était également Secrétaire Général de l’Union Nationale des Avocats du Peuple et Secrétaire Général fondateur du «Mouvement du 21 septembre - Sud Negros», une alliance de défense des droits humains (et section locale de Karapatan).

Il s’était récemment engagé à apporter une assistance juridique aux familles de 9 paysans assassinés le 20 octobre. Ce dernier combat a précipité son assassinat, lui qui se savait menacé depuis longtemps par les milices paramilitaires oeuvrant au services des intérêts économiques de grands propriétaires terriens. En effet, depuis des années, nombre d’activistes, de syndicalistes et de paysan·ne·s sont mort·e·s aux Philippines en tentant de faire valoir leurs droits.
www.quinoa.be

Vidéos à découvrir

Vidéos à découvrir