Voulez-vous effacer les recherches récentes ?

Toutes les recherches récentes seront supprimées

Regarder en plein écran

Interai homecare

CNSA
CNSA
il y a 2 ans|2.5K vues
La démarche InterRAI (Resident Assessment Instrument) est née en 1989 aux États-Unis.

La démarche interRAI Home Care sert à évaluer les besoins de la personne âgée et à lui proposer un plan d’aide et de soins. Elle permet d’identifier les données à recueillir lors de l’évaluation multidimensionnelle et les interactions qui existent entre ces dimensions. Elle est inspirée avant tout de la pratique humaine et professionnelle de l’évaluation globale.

Des algorithmes (formule mathématiques) calculent les interactions entre ces dimensions et alertent lorsqu’il y a un problème ou un « risque ». Un guide recommande les actions à mettre en place dans le plan d’aide et de soins pour les différents problèmes ou « risques ».

La démarche interRAI a donné lieu à la création de différents outils adaptés au lieu de prise en charge des personnes ou à la population cible.

La démarche est aujourd’hui le fruit de l’ensemble des contributions internationales apportées par ses utilisateurs dans plus de 40 pays. Cette démarche s’enrichit en continu des retours terrain des utilisateurs, des travaux des cliniciens et des chercheurs.

Pour l’évaluation des personnes âgées au domicile, la CNSA a retenu l’outil spécifique Inter RAI HOME CARE.

Concrètement, cette démarche comprend :
• Un formulaire pour recueillir les informations utiles à l’évaluation
• Des aides contextuelles précisant le contenu des informations à recueillir et la manière de leur attribuer un code
• Des algorithmes analysant les données recueillies pour produire des alarmes, des scores individuels et des groupes homogènes de consommation de ressources
• Un guide d’analyse permettant d’exploiter ces alarmes pour élaborer le plan d’aide et de soins.

Progressivement, les logiciels métiers des gestionnaires de cas vont intégrer cette nouvelle fonctionnalité.

L’utilisation de l’outil est ainsi conçue :
Après une phase de préparation, le gestionnaire de cas conduit une phase d’observation et d’échange à domicile avec la personne, son entourage et des intervenants. L’objectif est de constituer une « photographie animée » de la situation de la personne sur les 3 derniers jours.
À l’issue du remplissage du formulaire, le logiciel produit une synthèse comprenant tous les éléments utiles pour comprendre la situation et construire un plan d’aide et de soins adapté sur la base des préconisations fournies par les guides d’analyses cliniques.