Voulez-vous effacer les recherches récentes ?

Toutes les recherches récentes seront supprimées

Regarder en plein écran

Le Château du Haut Koenigsbourg

Anne
il y a 11 ans|7.6K vues
Le château du Haut-Kœnigsbourg (en allemand Hohkönigsburg) est un château médiéval qui se situe dans la commune française d'Orschwiller dans le département du Bas-Rhin en Alsace, à une altitude de 757 mètres.

Construit en 774, il est détruit et reconstruit à plusieurs reprises avant d'être totalement incendié en 1633 par les suédois lors de la guerre de 30 ans.

Depuis 1871 et le traité de Francfort, l'Alsace est devenue allemande. Le 4 mai 1899, alors en ruine, le château et les terres l'entourant sont offerts par la ville de Sélestat à l'empereur allemand Guillaume II, qui souhaite y créer une sorte d'éco-musée vantant les qualités de la période médiévale de l'Alsace et plus généralement du monde germanique. La municipalité se garde la centaine d’hectares de forêt, économiquement rentables.
La direction de la restauration de ce château fort est confiée en 1900 à Bodo Ebhardt, architecte et archéologue berlinois âgé de 34 ans. Il commence par le déblaiement du site et les relevés des anciennes constructions. La restauration s'étalera de 1901 à 1908. L'objectif de Bodo Ebhardt est de le restaurer tel qu'il se présentait à la veille de la guerre de Trente Ans, mais manquant de sources, il doit improviser sur de nombreuses parties du château, accentuant même dès que possible les éléments les plus pittoresques et répondant au goût du Kaiser, mais s'éloignant ainsi de la fidélité historique de la reconstitution.
Le nouveau château du Haut-Kœnigsbourg est inauguré le 13 mai 1908. À l'issue de la Première Guerre mondiale, les biens de l'empereur, dont le château, sont récupérés par l'État français.