Do you want to remove all your recent searches?

All recent searches will be deleted

Le Canada va faciliter l’ouverture de salle de shoot

2 years ago2 views

Au Canada, les overdoses à répétition au fentanyl, un puissant sédatif, auront eu raison de la rigueur législative. Le gouvernement canadien va en effet assouplir les modalités d'ouverture de salles d'injections pour les toxicomanes, communément appelées "salles de shoot" en supprimant 26 critères obligatoires, imposés par l'ancien gouvernement conservateur. A ce jour, une seule salle de consommation de drogue à moindre risque, connue au Canada sous le nom de "site d'injections supervisées" (SIS), est ouverte à Vancouver. En France, la première salle de shoot a été inaugurée en octobre dernier, dans un bâtiment de l’hôpital Lariboisière. Interrogé à l’époque par le journal Le Monde, Jean-Pierre Couteron, psychologue clinicien, président de la Fédération Addiction, et coauteur de Salle de shoot : les salles d’injections supervisées à l’heure du débat français (La Découverte, 2013), dressait un bilan positif des salles de shoot, précisant que « toutes ont permis une baisse des taux de contamination et une diminution de la délinquance ».

Report this video

Select an issue

Embed the video

Le Canada va faciliter l’ouverture de salle de shoot
Autoplay
<iframe frameborder="0" width="480" height="270" src="https://www.dailymotion.com/embed/video/x554xzl" allowfullscreen allow="autoplay"></iframe>
Add the video to your site with the embed code above

Report this video

Select an issue

Embed the video

Le Canada va faciliter l’ouverture de salle de shoot
Autoplay
<iframe frameborder="0" width="480" height="270" src="https://www.dailymotion.com/embed/video/x554xzl" allowfullscreen allow="autoplay"></iframe>
Add the video to your site with the embed code above