Voulez-vous effacer les recherches récentes ?

Toutes les recherches récentes seront supprimées

Regarder en plein écran

Le Lobby nucléocrate par Monique SENE - France Culture - 20 août 2016

Michel Guéritte
il y a 3 ans|33 vues
Au cours de l’émission, Monique Sené, rappelle que le 5 octobre 1977 était publié le rapport Schloesing.
  
Toute la politique nucléaire française est élaborée et proposée par la commission PEON, Commission de production d’électricité d’origine nucléaire, constituée essentiellemnt par les représentants d’EDF, du CEA et des industriels intéressés à la réalisation du programme.
 
Au même moment, Philippe Simonot dans "Les Nucléocrates" montrait l’emprise des ingénieurs des grands corps sur cette structure, et le noyautage de. la fonction publique et du secteur privé.
 
"Les nucléocrates échappent à tout contrôle. Leurs choix engagent la France au moins jusqu’en 1985. Ils n’en répondront devant aucune Assemblée...".
 
Dans les années 2000, les grands corps prennent encore plus de place dans les décisions politiques. Ils règnent dans les ministères et l’industrie. Corinne Lepage, ancienne ministre de l’environnement, constate, qu’à présent, ils se sont placés au plus haut niveau des partis :
 
"La colonisation de l’Etat a pris du temps. En 1958, les technocrates n’étaient encore que 8 à l’Assemblée Nationale. Dix ans plus tard, en 1967, leur nombre ne dépassait pas 11. Puis le mouvement s’est accéléré : 20 en 1973, 25 en 1981, 45 en 1986, 60 en 1997" (Corinne Lepage - on ne peut rien faire madame le Ministre - Albin Michel, 1998)
  
Les gouvernements passent, les ministres changent, mais l’administration et sa composante "Corps des Mines" perdurent." (Monique Sené - Ecorev, septembre 2002, Le lobby nucléocrate, mythe ou réalité ? ).
 
Cette "élite", ces forts en thème qui ont fréquenté les mêmes classes préparatoires et ont été préparés à passer brillamment les concours, sait "rédiger, répondre rapidement, mais manque totalement d’esprit de doute, ce qui est un terrible défaut empêchant de dépister les erreurs ou d’assurer un contrôle efficace". Ils sont d’autre part "incapables de se rebeller ou de désobéir à un ordre venant de leur corps. Ceux qui le font sont impitoyablement éliminés".

Vidéos à découvrir