Voulez-vous effacer les recherches récentes ?

Toutes les recherches récentes seront supprimées

Les (étranges) justifications de l’ambassadeur de Turquie sur la purge des enseignants

il y a 2 ans3.1K views

libezap

Libé Zap

«Ces gens-là font partie de cette structure parallèle au sein de l’Etat, comme je l’ai souligné. Comme dans l’armée il y avait des généraux qui ont fomenté ce coup d’Etat, il y a également des hommes de l’imam Gülen dans l’appareil judiciaire, au sein de la police et, surtout, au ministère de l’Education.» Voilà pour la partie audible des explications de Hakki Akil, ambassadeur de Turquie en France, quant au tour de vis donné par Erdogan dans le pays depuis le coup d’Etat avorté de la semaine dernière.
Pour le reste, le diplomate semble estimer que les 30 000 fonctionnaires (soit «10%, à peu près») concernés par cette purge ne représentent qu’une part négligeable du ministère de l’Education. Et, ajoute-t-il, «de toute façon, ils n’ont pas été arrêtés, ils ont été démis de leurs fonctions». Rien de grave donc, étant entendu qu’ils «ont toujours le droit d’aller en justice et de pouvoir retourner à leur travail s’ils n’appartiennent pas à ce mouvement».

Signaler cette vidéo

Quel est le problème ?

Intégrer la vidéo

Les (étranges) justifications de l’ambassadeur de Turquie sur la purge des enseignants
Lecture auto
<iframe frameborder="0" width="480" height="270" src="https://www.dailymotion.com/embed/video/x4lbuk2" allowfullscreen allow="autoplay"></iframe>
Intégrer la vidéo à votre site avec le code d'intégration ci-dessus

Signaler cette vidéo

Quel est le problème ?

Intégrer la vidéo

Les (étranges) justifications de l’ambassadeur de Turquie sur la purge des enseignants
Lecture auto
<iframe frameborder="0" width="480" height="270" src="https://www.dailymotion.com/embed/video/x4lbuk2" allowfullscreen allow="autoplay"></iframe>
Intégrer la vidéo à votre site avec le code d'intégration ci-dessus