Voulez-vous effacer les recherches récentes ?

Toutes les recherches récentes seront supprimées

Regarder en plein écran

Rendez-vous Chèques-Vacances : 2ème Edition

ANCV
il y a 3 ans|1.8K vues
1er juin 2016 - Paris / Musée des Arts Forains - 2ème Edition des Rendez-vous Chèques-Vacances organisée par l'ANCV.

Un colloque sur le thème " Comment relever les défis du départ en vacances face à l’évolution des pratiques touristiques ? "

Retrouvez les interviews de :
-Bernard Noulin, président du Conseil d’administration de l’ANCV
-Alexandre Jorre, Directeur de la communication d’Amadeus
-Bruno Hérault, Chef du centre d’études et de prospective du Ministère de l’Agriculture
-Vincent Gollain, Directeur Economie et Développement Local de l’IAU (Institut d’Aménagement et d’Urbanisme d’Ile-de-France)

Un temps de réflexion et d'échanges réunissant des grands acteurs du tourisme.
Un moment pour se former et s'informer sur les évolutions des tendances de consommation du tourisme d'ici à 2030 , les transformations des modes de vie qui impactent les vacances et, les perspectives qui s'ouvrent à l'ANCV pour continuer de servir sa mission sociale : le départ en vacances du plus grand nombre.

La digitalisation des process permet déjà à l'ANCV de mieux connaître les acteurs de la chaîne touristique coté offre (professionnels du tourisme) et coté demande (bénéficiaires de chèques-vacances) et de les aider à entrer en relation plus facilement.

Soucieuse de constamment s'adapter aux nouveaux besoins, l'ANCV continue sa transformation digitale et, après voir mis en place le e-Chèque-Vacances, elle s'engage dans la dématérialisation du Chèque-Vacances.
Ce projet d'envergure, qui implique parfois des changements logistiques chez nos partenaires, fera l'objet d'une nécessaire construction progressive , indique Bernard Noulin, président du Conseil d’administration de l’ANCV.
La dématérialisation est donc en marche, et même s'il n'y aura pas de "Grand Soir de l'Informatique", d'ici à 2030 le Chèque-Vacances sera dématérialisé... "peut être même un peu avant quand même ! " nous précise Bernard Noulin souriant et confiant.