Voulez-vous effacer les recherches récentes ?

Toutes les recherches récentes seront supprimées

Regarder en plein écran

Un fantôme dans nos gènes (2005) 2/2

Jeanne Burgermister
il y a 4 ans|526 vues
Les scientifiques ont fait une étonnante découverte : les gènes semblent disposer d’une sorte d’interrupteur qu’un simple changement d’environnement – choc émotionnel, carences alimentaires, etc – serait susceptible d’activer ou de désactiver. Et la position de l’interrupteur se transmettrait d’une génération à l’autre. Ainsi, la «mémoire» génétique d’un événement pourrait traverser les générations sans que les intéressés en soient conscients. La question n’est pas seulement de savoir de quels gènes nous avons hérité. Il faut aussi se demander s’ils sont activés ou pas. En résumé :
dis-moi ce que mangeait ta grand- mère, je te dirai qui tu es!