Voulez-vous effacer les recherches récentes ?

Toutes les recherches récentes seront supprimées

Ça Vous Regarde - Le débat : Régionales : la sécurité s'invite dans la campagne

il y a 3 ans471 views

LCP

LCP

Au moment où le FN progresse dans les intentions de vote pour les régionales, l’exécutif prend des mesures toujours plus restrictives en terme de sécurité. Mardi 1er décembre, le gouvernement a proposé un texte de révision constitutionnelle qui consisterait à prolonger l’Etat d’urgence à 6 mois. Son arrêt serait progressif. A quelques jours des régionales, quels impacts peuvent avoir ces mesures sur les votes de dimanche prochain ? La version initiale de l’état d’urgence qui date de 1955 n’est plus adaptée aux menaces d’aujourd’hui selon le gouvernement. Sa mise en place juste après les attentats n’avait pas généré de polémiques mais les discussions sur sa prolongation génèrent des discordes au sein même de la gauche.

Autre mesure critiquée, la déchéance de nationalité : « nous devons pouvoir déchoir de sa nationalité française un individu condamné pour une atteinte aux intérêts fondamentaux de la nation ou un acte de terrorisme, même s’il est né Français, je dis bien même s’il est né Français, dès lors qu’il bénéficie d’une autre nationalité » a dit François Hollande.

Parallèlement, les pouvoirs de la police seront aussi étendus. Ces derniers demandent le port d’armes hors de leur service au-delà de l’état d’urgence. Finalement les trois principaux partis de France s’entendent sans le dire sur des mesures sécuritaires strictes qu’ils légitiment par la violence des attentats de Paris.

Le gouvernement ne cherche-t-il pas à tirer un profit politique de ces mesures de sécurité ? Ces mesures sont-elles susceptibles d’aider le PS pour les régionales ? Jusqu’où est-on prêt à aller en terme de restriction de nos libertés pour assurer notre sécurité ? Comment le climat suspicieux post-attentat impacte-t-il les régionales ? Quel est l’équilibre à trouver entre sécurité et liberté ? Comment le FN peut-il profiter de ces restrictions ?

Les invités d’Arnaud Ardoin en débattent ce soir sur le plateau de Ça vous regarde.

Invités :

 Julien Bayou, porte-parole d’EELV

 Alain-Gérard Slama, éditorialiste, professeur à SciencesPo

 Hervé Le Bras, démographe et directeur de recherches à l’EHESS

 Olivier Faure, député de Seine-et-Marne et porte-parole du PS

Question JDD : Pensez-vous que les mesures sécuritaires du gouvernement peuvent faire baisser le score du FN aux régionales ? Votez sur LeJDD.fr et réagissez en direct, durant l’émission, grâce au has

Signaler cette vidéo

Quel est le problème ?

  • Contenu à caractère sexuel
  • Contenu violent
  • Diffamation ou contenu haineux
  • Vidéo de désinformation

Intégrer la vidéo

Ça Vous Regarde - Le débat : Régionales : la sécurité s'invite dans la campagne
Lecture auto
<iframe frameborder="0" width="480" height="270" src="https://www.dailymotion.com/embed/video/x3gqrmo" allowfullscreen allow="autoplay"></iframe>
Intégrer la vidéo à votre site avec le code d'intégration ci-dessus

Signaler cette vidéo

Quel est le problème ?

  • Contenu à caractère sexuel
  • Contenu violent
  • Diffamation ou contenu haineux
  • Vidéo de désinformation

Intégrer la vidéo

Ça Vous Regarde - Le débat : Régionales : la sécurité s'invite dans la campagne
Lecture auto
<iframe frameborder="0" width="480" height="270" src="https://www.dailymotion.com/embed/video/x3gqrmo" allowfullscreen allow="autoplay"></iframe>
Intégrer la vidéo à votre site avec le code d'intégration ci-dessus