> http://www.leparisien.fr/#xtor=AL-1481423430" />

Voulez-vous effacer les recherches récentes ?

Toutes les recherches récentes seront supprimées

Regarder en plein écran

Certains l'appellent le "Fukushima" brésilien

Le Parisien
Le Parisien
il y a 3 ans|9.8K vues
A l'aube de la COP 21 qui se tiendra à Paris, une catastrophe écologique majeure, la plus grande de son Histoire, secoue en ce moment même, dans un silence quasi assourdissant, le Brésil.
Certains parlent d'ailleurs du "Fukushima" brésilien.
Tandis que le 5 novembre dernier, deux barrages ont cédé dans les environs de Mariana au sud-est du Brésil, une gigantesque coulée de boue toxique a déversé près de 60 millions de litres d’un mélange constitué de terre, de silice, de résidus de fer, d’aluminium et de manganèse dans le Rio Doce, le 5ème plus grand fleuve brésilien
Ce véritable tsunami de boue a parcouru plus de 800 kms en 16 jours sur le fleuve et vient de se déverser dans l'Océan Atlantique.
Des millions de poissons sont morts asphyxiés et des centaines de milliers de brésiliens sont privés d'eau potable.
Derrière ce cataclysme environnemental, une entreprise minière est pointée du doigt ; Samarco.
Les habitants appellent désormais ce fleuve le « Rio Morto » (la rivière morte).

Retrouvez l'info en temps réel avec Le Parisien : >> http://www.leparisien.fr/#xtor=AL-1481423430