Voulez-vous effacer les recherches récentes ?

Toutes les recherches récentes seront supprimées

Nuits Sauvages France Aventures Amnéville

il y a 3 ans1.9K views

Passer d’arbres en arbres via des tyroliennes, filets et autres ponts de singe, c’est (déjà) une chose. Le faire en nocturne en est une autre… Pratiquer l’accrobranche en pleine nuit, à la seule lumière d’une lampe frontale, c’est ce que propose France Aventures durant les Nuits Sauvages. Une expérience à la fois physique, envoûtante - et légèrement (?) angoissante.

Imaginez. Attaché à un câble grâce à une ligne de vie, suspendu au dessus du vide, éclairé à la seule lumière d’une lampe frontale, impossible de voir – ni de savoir – si vous êtes à deux ou à vingt mètres du sol. Les bruits de la forêt sont décuplés, ceux des câbles sur les tyroliennes aussi. Le bois des ateliers grince autour de vous, des lumières se baladent d’arbres en arbres… Et partout, le noir.

Une fois par mois, d’avril à septembre, France Aventures propose Nuits Sauvages, un événement qui marque l’ouverture en nocturne de ses parcours aventure. Angoissant ? Un peu, forcément, mais surtout terriblement enivrant ! « Je pense qu’un parc aventure est beaucoup plus impressionnant la journée que la nuit », nous explique Régis Zappa, directeur de France Aventures Amnéville. « La vision de l’atelier qui peut paraître difficile, l’intellectualisation de cet atelier qui peut créer un stress… Alors que la nuit, il faut juste ne pas avoir peur du noir et c’est tout ! D’ailleurs souffrant de vertiges vont monter sur des parcours beaucoup plus haut la nuit, parce que l’appréhension du vide n’existe plus ». A découvrir d’urgence ! Prochaines Nuits Sauvages le 18 septembre 2015.

Signaler cette vidéo

Quel est le problème ?

Intégrer la vidéo

Nuits Sauvages France Aventures Amnéville
Lecture auto
<iframe frameborder="0" width="480" height="270" src="https://www.dailymotion.com/embed/video/x334ycv" allowfullscreen allow="autoplay"></iframe>
Intégrer la vidéo à votre site avec le code d'intégration ci-dessus