Recherche
Bibliothèque
Se connecter
Regarder en plein écran
il y a 6 ans|147 vues

Que faut-il retenir de la French Touch Conference de New York ?

Digitalbusinessnews
Digitalbusinessnews
La deuxième édition de la French Touch Conference s'est tenue à New-York au Axa Center. L'événement, marqué par la présence d'Emmanuel Macron et Axelle Lemaire, avait pour objectif de valoriser l‘innovation française auprès des décideurs américains mais aussi de regrouper les acteurs du rayonnement de la French Touch, de plus en nombreux dans le grosse pomme.

New York est en effet devenue une véritable "french valley" ce qui lui vaut d'être la première ville non française labelisée French Tech; une annonce faite par Axelle Lemaire qui en a profité également pour officialiser Le French Tech Hub drivé par Frédéric Montagnon et le Paris French Tech Ticket, un pack d'accueil pour inciter les entrepreneurs étrangers à venir créer ou développer leurs startups en France. L'opération débute par un test à Paris.

Des startups créées par des français à New York ont profité de l'événement pour présenter leurs nouveaux produits. C'est le cas notamment de Placemeter avec sa plateforme d'intelligence urbaine et Insensi avec Ily, son téléphone familial. De leurs côtés, Euratechnologies et le fonds Isai ont profité de la French Touch Conference pour annoncer respectivement le lancement d'un accélérateur et l'ouverture d'un bureau à New York.



Rencontre dans les bureaux de JeChange.fr dont il est le fondateur avec Gaël Duval, initiateur de la French Touch Conference à NYC et bientôt à Tel Aviv. @FrenchTouch_US
Vidéos à découvrir