Voulez-vous effacer les recherches récentes ?

Toutes les recherches récentes seront supprimées

Mawana Afrobeat - Rikenao

il y a 3 ans34 views

VISA BALLADUR : LE DRAME INVISIBLE DES COMORES
---
Depuis 1995 et l’instauration par le gouvernement d’Edouard Balladur, d’un visa supprimant la liberté de circulation entre Mayotte et le reste de l’archipel des Comores, des milliers de Comoriens ont péri en mer en tentant de rejoindre clandestinement Mayotte. Le « visa Balladur » est devenu l’un des symboles d’une politique d’immigration désastreuse.
-----
Après des siècles de libre circulation entre les différentes îles qui composent l’archipel des Comores, le gouvernement d’Edouard Balladur décidait, le 18 janvier 1995, d’instaurer un visa aux conditions draconiennes pour contrôler l’entrée des Comoriens sur le territoire de Mayotte. Si pour l’Union des Comores et l’Union africaine, l’île de Mayotte est un territoire occupé par une puissance étrangère, pour la France, elle fait en revanche, partie depuis le référendum de 1976 du territoire français (devenant même en 2011 un département d’Outremer). Le « visa Balladur » est venu consacrer encore davantage la séparation de l’île du reste de l’archipel. Principale et tragique conséquence : le développement d’une immigration dite « illégale » qui ne cesse de croître depuis vingt ans, fauchant la vie de plusieurs milliers de Comoriens ayant emprunté des « kwassa kwassa », des embarcations de fortune, pour rallier l’île soeur. Un drame humain invisible que ne manquent pas de dénoncer des acteurs de la société civile, comme le Groupe d’Information et de Soutien des Immigrés (Gisti)

Signaler cette vidéo

Quel est le problème ?

Intégrer la vidéo

Mawana Afrobeat - Rikenao
Lecture auto
<iframe frameborder="0" width="480" height="270" src="https://www.dailymotion.com/embed/video/x2olf2t" allowfullscreen allow="autoplay"></iframe>
Intégrer la vidéo à votre site avec le code d'intégration ci-dessus