Voulez-vous effacer les recherches récentes ?

Toutes les recherches récentes seront supprimées

Regarder en plein écran

Finales Handis - Championnat de France bateaux courts 2015

Fédération Française d'Aviron
Fédération Française d'Aviron
il y a 4 ans|1000 vues
Avec des conditions plus favorables que pour les séries samedi, les finales handis se sont déroulées sur le lac d’Uby. Les sportifs du collectif France étaient tous aux avant-postes de ces finales.

En deux sans barreur féminin LTA, les écarts sont réduits entre les équipages des rameuses tricolores Anne-Laure Frappart et son guide Sabine Da Dalt (Fontaine AS Aviron-Grenoble AV) et Guylaine Marchand et son guide David Liot (Beaumont AV) : seulement 8 secondes à l’avantage d’Anne-Laure Frappart qui remporte son deuxième titre consécutif de championne de France « malgré un départ raté à cause des vagues ».

Excellente course aussi pour le deux sans barreur homme LTA. Nous avons assisté à un beau duel entre Guillaume Lemire et son guide Alexis Saitta (Bayonne AV) et Fabien Saint-Lannes et son guide Vincent Legros (Toulouse ASL). Guillaume Lemire, titré pour la deuxième fois, se disait confiant avant la course. « L’objectif principal était de se faire plaisir. Malgré quelques erreurs de direction et techniques, nous avons atteint notre objectif ».

Antoine Jesel (Aviron Marne Joinville), quant à lui, remporte haut la main la course du skiff homme LTA en 3 :36.63.

Perle Bouge, malade depuis la veille, a tout de même tenté de repousser ses limites sur la finale et remporte un nouveau titre de championne de France. « J’avais moins de jus qu’hier, mais dans tous les cas, j’ai fait un parcours plein pour aller chercher un bon pourcentage [temps de référence international] ». Pour elle, le regard est déjà tourné à l’international : « Je me sers de ces parcours pour optimiser mon geste sur les compétitions internationales ; le travail est porté sur la cadence et la technique. »

Stéphane Tardieu, le coéquipier de Perle Bouge en équipe de France (la paire est vice championne du monde 2015) qui cumule un cinquième titre de champion de France, a tout de même remarqué une concurrence plus dense que l’année passée. Mais, pour lui, l’important ne réside pas dans le classement. « Pour certains rameurs handis, parcourir 1000 mètres est déjà une victoire. Ce qui est beau ici n’est pas la performance, mais le geste en soi ».

En skiff féminin AS, Nelly André (Bourges AC) s’impose alors qu’en skiff masculin AS c’est Bernard Fasanelli (Monaco SN) qui décroche le titre de champion de France.

Deux nouvelles courses étaient au programme en dehors des championnats de France : le skiff homme LTA ID (handicap mental) qui récompense Sullyvan Gobron (Dieppe CN) et le skiff femme LTA ID (handicap mental) qui récompense Edwige Duval (Metz SR).

Vidéos à découvrir