Voulez-vous effacer les recherches récentes ?

Toutes les recherches récentes seront supprimées

Двенадцать/Douze d’Alexandre Blok (1918)

il y a 4 ans147 views

qui-vive

qui-vive

Deux partis pris du poème



1. Ce poème présente la révolution bolchévique comme tempête plutôt qu’insurrection : une tempête que des protagonistes fort disparates - individuels ou collectifs - franchissent selon des parcours tumultueusement entrecroisés ; la Révolution comme hétérophonie enchevêtrée et bigarrée plutôt qu’assaut coordonné et Grand Soir triomphal ; la Révolution comme troubles dont seule la traversée peut faire lumière (« la Révolution n’est pas un dîner de gala », Mao), la Révolution comme épreuve de courage endurant plutôt qu’incandescent, la Révolution comme ténacité héroïque plutôt qu’éclat de gloire en plein soleil. D’où le choix d’une nuit de janvier 1918 plutôt que d’une journée d’octobre 1917.

2. Le poème ménage un coup de théâtre ultime : son dernier mot délivre un secret (« un secret avoué reste un secret », Lacan), le secret de cette trouble traversée, le pli d’un temps hors de ses gonds d’où sourd l’énergie que la Révolution libère, le principe déchaînant les freins coutumiers, le foyer de ce tumulte et le cœur de ce cyclone ; au secret de cette tourmente, agit invisiblement le Christ (« le Christ, incognito, enflamme le monde », Kierkegaard). Ainsi, pour le communiste chrétien, le Christ, acteur anonyme, vient nommer l’âme générique du peuple en marche et ces convictions de masse que quiconque peut partager, autant dire cette vie éternelle qui, de ne plus se mesurer à la mort, jubile de lancer et relancer, pour les siècles des siècles, les joyaux de l’égalité.

Signaler cette vidéo

Quel est le problème ?

Intégrer la vidéo

Двенадцать/Douze d’Alexandre Blok (1918)
Lecture auto
<iframe frameborder="0" width="480" height="270" src="https://www.dailymotion.com/embed/video/x2cymyw" allowfullscreen allow="autoplay"></iframe>
Intégrer la vidéo à votre site avec le code d'intégration ci-dessus

Signaler cette vidéo

Quel est le problème ?

Intégrer la vidéo

Двенадцать/Douze d’Alexandre Blok (1918)
Lecture auto
<iframe frameborder="0" width="480" height="270" src="https://www.dailymotion.com/embed/video/x2cymyw" allowfullscreen allow="autoplay"></iframe>
Intégrer la vidéo à votre site avec le code d'intégration ci-dessus