Voulez-vous effacer les recherches récentes ?

Toutes les recherches récentes seront supprimées

Regarder en plein écran

Intervention de Ségolène Royal à la Conférence internationale sur la biodiversité et le changement climatique, en Guadeloupe

La ministre de l’Écologie, du Développement durable et de l’Énergie s’est rendue en Guadeloupe du 23 au 26 octobre 2014, dans le cadre de la Conférence internationale sur la biodiversité et le changement climatique. Elle a profité de ce déplacement pour inaugurer les locaux du Parc national de la Guadeloupe et pour installer le premier conseil de gestion du sanctuaire d’Agoa.

Deux journées thématiques les 22 et 23 octobre, rassemblant environ 150 experts, et articulées autour de 5 ateliers sur les sujets « croissance verte et bleue », « recherche », « résilience face au changement climatique », « perte de biodiversité », « moyens financiers » ;
un segment politique de haut niveau le 24 octobre, ayant pour objectif de définir les engagements des parties prenantes sur la période 2015-2020.

Les enjeux de la conférence
Dans les 5 océans où l’Union européenne et la France sont présentes, cette richesse est aujourd’hui gravement fragilisée, en particulier à cause du réchauffement climatique.
L’objectif est le renforcement de la dynamique en faveur des outre-mer européens et la mobilisation générale de l’Union européenne afin d’agir concrètement en faveur de la biodiversité marine.

Prochaine étape : la Conférence environnementale que le Président de la République recevra dans quelques semaines, un an avant la Conférence Paris-Climat de 2015.

Pour en savoir +
Consultez l'article sur le déplacement à la conférence internationale sur la biodiversité et le changement climatique, en Guadeloupe

Vidéos à découvrir