Voulez-vous effacer les recherches récentes ?

Toutes les recherches récentes seront supprimées

Regarder en plein écran

Telecharger L’Âme du monde PDF – Ebook Gratuitement

Alisonsabino253
il y a 5 ans|950 vues
Le lien de téléchargement: http://free-ebooksforkindle.com/telecharger-lame-du-monde-pdf-ebook-gratuitement/

Extrait
Partir

Ces événements étranges sont arrivés en l’espace de quelques heures.

Le vieux rabbin Salomon était assis dans sa cuisine quand il entendit une voix lui dire : «Va à Toulanka.» Il appela sa femme, Rachel, qui n’avait rien entendu. Il pensa avoir rêvé, mais la voix se fit de nouveau entendre : «Va à Toulanka, ne tarde pas.» Alors il se dit que Dieu lui avait peut-être parlé. Pourquoi lui ? Rabbi Schlomo, comme on l’appelait, était un homme plein d’humour et particulièrement ouvert d’esprit, appartenant au courant libéral du judaïsme. Il avait quitté New York quarante ans plus tôt, avec sa femme et ses quatre enfants, pour venir vivre à Jérusalem. Il étudiait et enseignait avec passion la kabbale, le courant mystique du judaïsme, à une poignée d’étudiants juifs et non juifs. Il demanda à Benjamin, son petit-fils, de regarder sur Internet où se trouvait Toulanka. «C’est un monastère bouddhiste au Tibet», répondit le jeune homme. Le kabbaliste resta figé de stupeur. «Pourquoi l’Éternel veut-il m’envoyer à quatre-vingt-deux ans au Tibet ?»

Ansya n’arrivait pas à trouver le sommeil. La jeune femme sortit de sa yourte et contempla le ciel étoile. Cette nomade, gardienne de troupeaux, aimait l’espace infini du ciel, comme elle aimait l’étendue des steppes de Mongolie dans lesquelles elle avait presque toujours vécu. Elle remplit ses poumons d’air pur et rejoignit la yourte qu’elle partageait avec sa tante, une femme chamane qui dialoguait avec les esprits. Depuis quelques années, la vieille femme avait détecté le don de sa nièce et l’avait initiée. Les gens venaient presque tous les jours consulter les deux femmes. Comme elle était d’une grande beauté et encore célibataire, certains hommes inventaient quelques douleurs imaginaires simplement pour la voir. Ansya quittait alors la yourte pour s’occuper des bêtes et les laissaient, dépités, avec sa vieille tante à moitié aveugle. Face aux vrais malades, elle jouait du tambour et convoquait les esprits pour libérer les corps et les âmes. Elle se mettait à danser et entrait en transe. Ce jour-là, elle avait été épuisée par une vision étrange. Alors qu’elle soignait une jeune maman, un esprit lumineux lui était apparu et d’un geste lui avait signifié qu’elle devait partir. Ansya, n’ayant pas compris le sens de ce message, s’en était alors ouverte à sa tante, qui était restée muette. Mais lorsqu’elle regagna la yourte, au milieu de la nuit, la tante assise sur son lit lui dit : «J’ai vu en rêve le lieu où tu dois te rendre. C’est un monastère tibétain à la frontière de la Chine et de l’Inde. Pars dès l’aube.»

Vidéos à découvrir