Recherche
Bibliothèque
Se connecter
Regarder en plein écran
il y a 15 ans

« Confidences trop intimes » de Patrice Leconte

Paris.fr
Paris.fr
Patrice Leconte tourne Le Tour du Monde de Monsieur Jones, un premier film d'animation de douze minutes, alors qu'il n'a que quatorze ans. Ce film sera suivi de vingt-six autres courts métrages, jusqu'en en 1972. Il collabore au journal Pilote. En 1975, il réalise son premier long métrage : Les Vécés étaient fermés de l'intérieur avec Coluche et Jean Rochefort. Le Splendid lui propose de porter à l'écran sa pièce "Amours, coquillages et crustacés", devenue en 1978 le triomphe public "Les Bronzés". Cette comédie est suivie par Les Bronzés font du ski, un an plus tard. Il écrit avec Michel Blanc trois autres comédies, dont "Viens chez moi, j'habite chez une copine". Il alterne volontiers les genres : en 1987, il réalise "Tandem", une comédie intimiste avec Jean Rochefort. Deux ans plus tard, il s'adonne au huis clos avec Monsieur Hire, sélectionné à Cannes.
Le Mari de la coiffeuse est nominé aux Césars l'année suivante et obtient ex aequo le Prix Louis-Delluc. Puis, il réunit, dans Une chance sur deux, Alain Delon et Jean-Paul Belmondo. En 2001, il met en scène Laetitia Casta, dans "Rue des plaisirs" et en 2002, Johnny Hallyday dans "L'Homme du train".

Film : Confidances trop intimes
Avec Fabrice Luchini, Sandrine Bonnaire et Anne Brochet.
Tournage à Paris pendant l'été 2003 : dans le 2ème (rue Vivienne) ; dans le 8ème (place François 1er, place de l'Europe) et dans le 17ème (Square Gaston Bertandeau, place St-Ferdinand et rue Labie).Sélection au Festival international de Berlin 2004.

Patrice Leconte donne à voir un drame très "psychologique" dans lequel Fabrice Luchini interprète un conseiller fiscal, un peu vieux garçon, qu'une jeune femme (Sandrine Bonnaire) confond avec son psychanaliste.

Sortie en salle le 25 février 2004.