Voulez-vous effacer les recherches récentes ?

Toutes les recherches récentes seront supprimées

Regarder en plein écran

"Toutes les entreprises vont bénéficier du CICE dès lors qu’elles ont des salariés" 5J5Q avec Pierre Moscovici, ep2

GouvernementFR
GouvernementFR
il y a 5 ans|173 vues
Le Crédit d’impôt pour la Compétitivité et l’Emploi est entré en vigueur le 1er janvier 2013. Il est assis sur le montant brut des rémunérations : en 2013 il a représenté une économie d’impôt équivalent à 4 % de la masse salariale – hors salaires supérieurs à 2,5 fois le SMIC – pour les entreprises ; en 2014 ce taux est porté à 6 %. "C'est une mesure très importante pour l'emploi et la compétitivité en France qui vise à abaisser le coût du travail", explique Pierre Moscovici. "Cela représentera 20 milliards d'euros d'allégement du coût du travail", poursuit-il."La plupart des salariés sont concernés. A peu près 85% des salariés sont couverts". Cette "mesure massive" est de plus encouragée par un préfinancement soit auprès de bpifrance soit auprès des banques commerciales. 12 000 entreprises ont ainsi bénéficié d'un préfinancement en 2013, et 3 000 depuis le début 2014. "Le CICE est bien entré dans les mœurs", relève le ministre de l'Economie et des Finances, "et ce que je constate aujourd'hui c'est que toutes les entreprises françaises vont en bénéficier dès lors qu'elles ont des salariés, qu'elles sont en train de préparer les déclarations qui permettront de le toucher et qu'elles ont attachées d'ores et déjà à cette mesure". Pierre Moscovici juge que "dans le cadre du pacte de responsabilité il faudra la conserver, mais aussi la compléter".

Vidéos à découvrir