Voulez-vous effacer les recherches récentes ?

Toutes les recherches récentes seront supprimées

Regarder en plein écran

BHL bouc-émissaire des petits DUPONTS - Raphaël Zacharie de IZARRA

Raphaël Zacharie de IZARRA
il y a 6 ans|175 vues
On reproche à BHL son omni-présence sur les lieux d’incendies politiques, hier en Syrie, aujourd’hui en Ukraine.

De toutes parts on s’interroge, le critique, le vilipende sur sa légitimité.

Bien des observateurs s’étonnent de la facilité avec laquelle cet espèce de “révolutionnaire de salon” au col amidonné est pris au sérieux par nos présidents attentifs à ses conseils... Tous se demandent comment BHL, pur intellectuel sans pouvoir politique légal, peut être capable de contribuer à faire lever une armée comme ce fut le cas pour la Syrie.

Cet “intellectuel-saltimbanque”, aux yeux de ses détracteurs, ne devrait pas se mêler ainsi d’aussi graves affaires politiques et martiales.

On peut lui reprocher bien des choses à BHL, moi le premier, cependant je ne comprends pas ces systématiques et unanimes attaques à son encontre sous prétexte qu’il se mêle de ce qui, selon les si avisés redresseurs de torts, ne devrait pas le regarder...

Que lui reproche-t-on ? De s’appeler monsieur Levy ? D’être un intellectuel décrié, un mauvais cinéaste ? D’être fortuné ? Trop médiatique ? Opportuniste ? De gauche ?

Il faut être honnête, si il y a une chose qu’on ne peut pas reprocher BHL c’est bien justement de sortir de son rôle d’intellectuel passif.

Et précisément, c’est de son culot pour ne pas dire de son courage, de son autorité auto décrétée, de ses compétences quasi auto proclamées, de son engagement spontané qu’il tient toute sa légitimité, que cela plaise ou non.

Son droit de parole international et même de conseiller auprès des chefs d’état, il l’a gagné. Ses galons il les a tout simplement obtenus en avançant un premier puis un second pas. Elle est là sa légitimité.

Aux actifs on destine les critiques certes, mais avant tout les honneurs !

Peu importe qu’il tire ou non avantages personnels de ces controversées prises de positions politiques pour vendre des livres ou occuper la scène médiatique. Va-t-on reprocher à un artiste, à un politicien, à un chef d’entreprise, bref à un gagnant, à un champion de chercher et d’obtenir le succès ? La moindre des choses à laquelle on doit s’attendre en voyant un homme à la barre d’un navire, c’est qu’il le mène à bon port. Peu importe le contexte, un battant aux commandes de sa barque est toujours dans son rôle et a donc toujours raison.

http://www.youtube.com/watch?v=18ltcLjX5Zg&feature=youtu.be
http://izarralune.blogspot.fr/2014/02/bhl-bouc-emissaire-des-petits-duponts.html

Vidéos à découvrir