Recherche
Bibliothèque
Se connecter
Regarder en plein écran
il y a 6 ans|234 vues

BULL'S EYE / Bande annonce (2013)

Scènes Théâtre Cinéma
Bande démo du spectacle Bull's Eye, de Miguel Borges (Portugal), acteur ; Jacinto Lucas Pires (Portugal), auteur ; Alwynne Pritchard (Norvège), artiste ; Jörg Ritzenhoff (RFA), compositeur, musicien ; Emmi Venna (Finlande), chorégraphe, danseuse ; Philippe Vincent (France), metteur en scène ; Anne Ferret (France), actrice ; Bertrand Saugier (France), vidéographie ; Hubert Arnaud (France), lumière ; Yan Arnaud (France), lumière ; Cathy Ray (France), costumes ; Pierre Grange (France), cinématographie Jean-Philippe Murgue (France), décor ; Une coproduction : Tryangle (Performing arts research laboratories) ; Les Bernardines (Marseille, France), direction Alain Fourneau ; Tanzhaus nrw (Düsseldorf, Allemagne), direction Stefan Schwarz ; O Espaço do Tempo (Montemor-o-Novo, Portugal), direction Rui Horta ; Scènes théâtre-cinéma (Lyon, France) ; et la participation du SCAN Rhône-Alpes (Fonds de soutien à la création artistique numérique). Bull’s Eye est une œuvre graphique et sonore. C’est un triptyque visuel qui fonctionne avec le mouvement- chorégraphique et cinématographique - et le son - une parole, et une musique. Le triptyque se compose de trois espaces, de trois temps différents, reliés entre eux. La trinité : passé, présent et futur. Le présent ayant des causes et des conséquences. Le triptyque est mouvant. Il s’organise puis se désorganise, pour réapparaître, se reformer. L’espace invisible qui réunit chaque image, le silence infime qui réunit chaque son. C’est cette fine pellicule de vide que nous cherchons. Ce triptyque en perpétuelle mutation est une machine d’investigation, d’introspection ; car si nous en sommes les acteurs, nous sommes aussi le sujet de cette investigation, ou plus exactement, c’est cet espace indicible entre nous qui est l’objet de l’étude. Définir l’espace qui nous sépare c’est nous définir nous-même.