Recherche
Bibliothèque
Se connecter
Regarder en plein écran
il y a 7 ans|245 vues

C dans l'air : Barloo et Bayrou se pacsent 05/11/13

Sgtpepper
Borloo et Bayrou se pacsent

Bayrou-Borloo pour le meilleur et pour le pire. Après onze ans de divorce, les deux leaders centristes et leurs formations, l'UDI et le MoDem, s’unissent pour former un nouveau mouvement au centre, baptisé l’Alternative. Avec la volonté de retrouver du poids dans l'échiquier politique.

Ils ont mené de nombreux combats politiques ensemble, puis se sont déchirés et séparés. Mais les voilà qui, après s’être réconciliés au cours de l’été, ont finalement décidé de s’unir à nouveau. Lors d’une conférence de presse à la Maison de la chimie à Paris, François Bayrou et Jean-Louis Borloo ont scellé, ce mardi 5 novembre 2013, devant les caméras, leur alliance de raison afin de proposer une « alternative » politique, en vue des prochaines échéances électorales.

Séparés depuis plus de onze ans, le « troisième homme » de la présidentielle de 2007 et l'ancien numéro deux du gouvernement de François Fillon sont parvenus à se mettre au diapason. Toutefois, cette réunion des deux centres a demandé de longues négociations. La raison ? Les deux partis, le MoDem et l'UDI, souhaitaient conserver leur spécificité. L’accord passé est donc le résultat d’un savant exercice d’équilibrisme. Ainsi, cette coalition – appelée « l’Alternative » – se situera au centre-droit, ce qu’exigeait Jean-Louis Borloo en préalable à tout rassemblement. Elle sera dans une « opposition constructive » et toute « alliance avec le PS sera impossible ». Son partenaire naturel sera la « droite républicaine », mais elle aura également pour objectif de s’ouvrir aux écologistes et aux sociaux-démocrates. Un dernier point ajouté à la demande de François Bayrou, qui préférait initialement que cette entente se situe au centre et uniquement au centre.

Face à une UMP divisée sur laquelle plane un éventuel retour de Nicolas Sarkozy et un PS affaibli par l’impopularité record de l'exécutif actuel, les deux « B » se sont résolus à unir leurs forces pour redonner une place politique au centre, en vue des prochaines échéances électorales. Reste que si la famille centriste s’affiche prête à se rassembler, le processus semble encore long et très incertain. Ce dernier passera par les municipales de mars prochain, pour lesquelles des listes communes vont être constituées. Puis par les élections européennes, avec à nouveau des listes Modem-UDI. Mais la stratégie autour des alliances à adopter pour ces échéances à venir fait déjà débat, tandis que dans les autres formations, beaucoup se demandent si cette coalition est susceptible de produire des réactions en chaîne sur l’échiquier politique.

Invités : Catherine Nay - Vanessa Schneider - Pascal Perrineau - Gaël Sliman
Vidéos à découvrir