Recherche
Bibliothèque
Se connecter
Nous ne sélectionnons pas nous-mêmes les vidéos qui apparaissent sur nos pages Topics, elles sont automatiquement choisies par un algorithme. Si vous pensez qu'une vidéo n'appartient pas à un Topic, merci de nous la signaler.

Patrick Devedjian

Regarder en plein écran
il y a 3 mois|11 vues

Patrick Devedjian emporté par le Covid-19 : son fils revient sur sa mort brutale

MediaActuY
MediaActuY
Il est l'une des victimes du Covid-19. Le 28 mars 2020, Patrick Devedjian succombait brutalement au virus qui aujourd'hui encore fait rage à travers le monde. Une disparition inattendue, tandis que quelques heures plus tôt, son épouse Sophie et ses quatre enfants assuraient que l'état de santé de l'ancien ministre de Nicolas Sarkozy allait en s'améliorant. Dans un dernier tweet, il avait même assuré être "fatigué" mais "stabilisé", avant que son cas ne s'aggrave subitement. "Quand il a tweeté ça, il était convaincu [...] qu'il avait passé le plus dur et qu'il allait s'en remettre", assure son fils François dans un documentaire LCI diffusé le 14 mars prochain, et relayé par Le Point.
Une mort d'autant plus bouleversante qu'à ce moment-là, "on ne savait pas trop ce qu'était le Covid", précise François Devedjian, qui souligne qu'il voyait alors "ça un peu de loin, en se disant 'la maladie, c'est pour les autres'". Selon lui, le fait qu'un homme politique puisse décéder du Covid-19 "a alerté des gens, qui se sont dit que, même des personnalités [...], ça leur arrive". Et Patrick Devedjian a été l'une des premières personnalités à succomber au virus, qui a également causé la disparition de célébrités comme le styliste Kenzo Takada ou encore l'ancien président de l'OM Pape Diouf.
Une classe politique émue par la mort de Patrick Devedjian
La disparition de Patrick Devedjian elle, a particulièrement ému la classe politique français, notamment Nicolas Sarkozy qui avait alors salué "un homme passionné, entier, sincère, engagé". Pour l'ex-président de la République, l'ancien ministre "incarnait la politique comme (il) l'aime, avec des sentiments, des convictions, du panache" : "Je suis fier de l'avoir eu à mes côtés. Je veux dire à ses proches ma vive émotion et ma tristesse infinie". Comme lui, Alain Juppé avait lui aussi honoré cette figure politique des Hauts-de-Seine : "Tristesse. J'avais pour Patrick Devedjian estime et amitié. C'était un homme de conviction, courageux, droit, dévoué au bien public. Un ami fidèle surtout".
Inscrivez-vous à la Newsletter de Closermag.fr pour recevoir gratuitement les dernières actualités
Ajoutées

il y a 1 an