Nous ne sélectionnons pas nous-mêmes les vidéos qui apparaissent sur nos pages Topics, elles sont automatiquement choisies par un algorithme. Si tu penses qu'une vidéo n'appartient pas à un Topic, merci de nous la signaler.

Olivier de Funès

l’année dernière

Olivier de Funès raconte son père Louis

Nice Matin
Nice Matin
Beaucoup de gens évoquent Louis de Funès sans le connaître. Lui, il l’a connu mieux que personne. Et il en parle avec les mots du cœur. Quarante ans après la disparition de son père, Olivier de Funès participe à une émission exceptionnelle diffusée ce vendredi 27 janvier, à 18 heures, sur tous les sites du Groupe Nice-Matin.

Olivier est le seul membre de sa famille à avoir tourné aux côtés de l’acteur comique. Il l’a côtoyé à six reprises devant les caméras. "Sans rupture ni surprise", confie-t-il en souriant. "Mon père était exigeant, certes, mais il n’était désagréable qu’avec les cons."

Le septuagénaire fait revivre l’homme qu’il a connu loin des plateaux. "Il était tellement simple", glisse-t-il. "Tous mes copains l’adoraient." Il répond, sans langue de bois, aux questions sur le prétendu "antisémitisme" de l’interprète de Rabbi Jacob, sur ses rapports avec les autres comédiens, sur ses valeurs humanistes.

"Bien sûr, ça reste entre nous..."

L’un des moments phare de cette émission, enregistrée mercredi soir, est l’échange avec le jeune Naël. Ce Raphaëlois de 13 ans, biberonné aux films de "Fufu", mitraille Olivier de questions décalées. Sur le ton de la confidence ("Bien sûr, ça reste entre nous "), le fils de Louis lui a livré des pépites inédites sur la vie chez les De Funès. Souvent drôles, parfois insolites, toujours émouvantes.

En filigrane, c’est bien l’amour d’un fils pour son père qui transparaît à l’écran. Olivier de Funès rend ici le plus bel hommage à l’homme qui a fait rire des centaines de millions de spectateurs. Pour tous ceux qui l’aimaient, ce rendez-vous est incontournable.