Recherche
Bibliothèque
Se connecter
Nous ne sélectionnons pas nous-mêmes les vidéos qui apparaissent sur nos pages Topics, elles sont automatiquement choisies par un algorithme. Si vous pensez qu'une vidéo n'appartient pas à un Topic, merci de nous la signaler.

Lévothyroxine

Regarder en plein écran
il y a 5 mois|65 vues

Levothyrox : l’ancienne formule ne sera plus commercialisée à partir de septembre

KANGAI NEWS
KANGAI NEWS
L’ancien Levothyrox ne sera plus commercialisé en France à partir de septembre. Il est encore temporairement disponible pour les patients mécontents du changement de formule de ce médicament en 2017.

Le laboratoire (Merck) producteur d’Euthyrox (nom sous lequel est vendue l’ancienne formule du Levothyrox) a informé les autorités sanitaires de la fin de distribution de ce produit en France en septembre 2020, a souligné le ministère de la Santé, ce mercredi 8 janvier, dans un communiqué, au terme de la septième réunion du comité de suivi sur ce médicament.

Selon le ministère, plus de 110 000 patients sont traités par Euthyrox, soit 3,7 % des 3 millions de patients traités par lévothyroxine, la substance active de ce médicament pour la thyroïde.

Les autorités sanitaires encouragent ces patients à consulter leur médecin pour analyser leur situation, changer de traitement dans de bonnes conditions et éviter des situations potentielles de tension d’approvisionnement, a poursuivi le ministère.

Il publiera en février des documents de recommandations destinés aux professionnels de santé (médecins et pharmaciens) et aux patients pour les accompagner dans tout changement de traitement.

Une polémique née en 2017
La polémique autour du Levothyrox a éclaté en 2017 après le changement de formule. Ce changement concernait certains des excipients du médicament (et pas la substance active) pour, selon le laboratoire, renforcer la stabilité du produit.

Mais ces modifications ont été accusées par des patients d’être à l’origine de maux de tête, insomnies, vertiges et autres effets indésirables.

Cela a poussé le gouvernement à demander fin 2017 l’importation de l’ancienne formule du médicament (sous le nom d’Euthyrox), ainsi que l’arrivée sur le marché de produits concurrents du Levothyrox, qui était jusque-là en situation de quasi-monopole.
Ajoutées

il y a 1 an