Nous ne sélectionnons pas nous-mêmes les vidéos qui apparaissent sur nos pages Topics, elles sont automatiquement choisies par un algorithme. Si vous pensez qu'une vidéo n'appartient pas à un Topic, merci de nous la signaler.

Conseil d'État (France)

il y a 6 jours

Agriculture : le label HVE devant le conseil d’Etat pour "tromperie"

90environnement
90environnement
Le label gouvernemental HVE (Haute Valeur Environnementale) est dans le viseur de plusieurs associations.
Le collectif, qui réunit des associations de défense des consommateurs, de l’environnement et de la santé, d’agriculteurs et d’entreprises biologiques, a ainsi décidé de saisir le Conseil d’État pour "tromperie du consommateur qui dure depuis plus de 10 ans".
"Le problème c’est qu’en l'état actuel, et alors qu’il est de plus en plus apposé sur les produits, il n’est qu’un label trompeur pour les consommateurs et les citoyens en général qui y voient, par méconnaissance, un modèle agricole ayant un impact positif pour l’environnement.
L’enjeu de notre recours collectif est de démontrer que malheureusement c’est loin d’être le cas et qu’il n’est pas acceptable de faire perdurer un tel mensonge."
En effet, d’après une enquête menée en octobre 2022 par Ecozpt, 48% des consommateurs pensent que.
les fruits et légumes HVE sont strictement contrôlés et 44% considère que l’on peut entièrement faire confiance aux fruits et légumes certifiés HVE.
Créé en 2012, le label HVE récompense "les modes de production.censés être particulièrement
respectueux de l’environnement".
Mais selon le collectif, le contenu du label n’est "pas plus exigeant que la moyenne des pratiques agricoles françaises".
Pourtant, depuis le 1er janvier 2023,HVE a été modifié mais les nouvelles dispositions restent toujours insuffisantes pour le collectif : Les modifications du référentiel ne sont pas celles attendues pour améliorer la performance environnementale du label.
"Notamment le respect des règles environnementales de base de la Politique Agricole Commune n’est pas exigé, mais plus grave, l’utilisation d’intrants chimiques comme des engrais et pesticides de synthèse particulièrement néfastes pour l’environnement ou pour la santé humaine reste autorisée."
Au 1er juillet 2022, 7,7% des exploitations agricoles françaises étaient certifiées HVE.